Retouche : kit de survie minimal

La retouche photo: vaste programme! Pour faire au plus simple, dans la même logique que ce que j’ai dit sur les bases techniques de la prise de vue, je dirais qu’un minimum de retouche est souvent nécessaire (ou, en tout cas, utile). Mais bien souvent, un minimum de retouche est aussi suffisant. L’essentiel se limite à mon avis à quelques retouches de la luminosité et du contraste, soit globalement soit par zone (p. ex. pour éclaircir des arbres trop sombre sur une photo de paysage), ainsi qu’éventuellement une retouche des couleurs. Recadrer, redresser l’horizon, accentuer la netteté ou effacer des éléments perturbateurs peuvent être aussi utiles parfois.

Ci-dessous je liste les retouches de base qui me semble les plus utiles. L’idée n’est pas d’entrer dans un débat sur la retouche (est-ce que retoucher c’est tricher? jusqu’où peut-on ou doit-on aller, etc.); vous trouverez un article de fond ici sur cette question si ça vous intéresse. L’idée est plutôt de faire un résumé très simple des retouches les plus utiles: celle qui font vraiment la différence et qui sont facile à apprendre. Le but n’est pas non plus de réexpliquer en détails ces retouches (suivez les liens ci-dessous pour obtenir ces détails sur la façon de réaliser ces retouches). Au final, le but est simplement de montrer que l’essentiel de la retouche photo peut se limiter en fait à relativement peu de chose.

Recadrer

S’il est généralement conseillé de cadrer le plus proprement possible à la prise de vue afin de limiter au maximum le recadrage en post-production, il y a néanmoins un bon nombre de situation où recadrer est bien utile. Vous trouverez ici un article assez complet sur les raisons qui peuvent motiver un recadrage. Sur cette page vous trouverez des explications plus détaillées sur la manière recadrer dans différents logiciels.

Capture plein écran 01.08.2014 225811.bmp

 

Corrections automatiques

Il existe en retouche quelques outils qui font véritablement de petits miracles. L’outil correction automatique de Picasa (voir ici) et celui de retouche optimisée automatique de Photoshop Elements (voir ici) font partie de ces petites merveilles. En appliquant automatiquement diverses corrections, de luminosité notamment, ce genre de fonction permet parfois d’optimiser instantanément une photo d’une façon assez satisfaisante. Ceci ne fonctionne pas à chaque fois, mais ça vaut en général le coup d’essayer si on veut « booster » un peu une image sans passer beaucoup de temps à la retoucher.

Outils courbes et niveaux (luminosité et contraste)

Pour un plus grand contrôle de la luminosité et du contraste, il est aussi possible d’utiliser les outils « niveaux » et « courbes ». Ces outils au nom un peu barbare rencontre en général un succès assez limité auprès des débutants, ce sont pourtant des incontournables de la retouche.

L’outil niveau se présente sous la forme d’un histogramme et offre un contrôle sur trois points clés de l’image: le blanc, le gris, et le noir. Ces trois point peuvent être modifiés, p. ex. pour rendre les blancs plus éclatants, les noirs plus profonds, et les gris plus clair ou plus sombres (luminosité générale ou moyenne de l’image). Vous trouverez une introduction au fonctionnement de cet outil ici.

dialogs-histogram-basic

L’outil courbe est un outil encore plus puissant pour gérer le contraste et la luminosité d’une image. Cet outil n’est pas très intuitif de prime abord, mais une fois qu’on le maitrise, ce qui est en fait facile à faire avec quelques exemples et en tâtonnant un peu, cet outil est vraiment très efficace et très pratique. Vous trouverez une introduction au fonctionnement de cet outil ici.

Ces outils sont d’autant plus puissants lorsqu’il sont utilisés avec les outils de sélection, tels que le lasso avec atténuation (voir ci-dessous).

Outil lasso avec atténuation (sélection rapide)

L’outil magique du feignant de la retouche! 🙂 La problématique de base  laquelle on est souvent confronté en photo est la suivante: on veut retoucher une zone de la photo et pas la photo entière (p. ex. une forêt trop sombre ou un ciel trop clair), mais on ne veut pas passer trois heures à faire une sélection très précise de cette zone.

L’idée de la sélection lasso avec atténuation est de faire une sélection grossière à main levée de la zone à retoucher, mais avec un grand facteur d’estompage cette sélection, en sorte qu’elle n’ait pas des bordures nettes, mais des bordures progressives. De cette façon il n’y aura pas (ou peu) de transition visible entre la zone retouchée et celle non retouchée. Pour obtenir cet effet il faut utiliser des grandes valeurs de « contour progressif » (50px à 200px), qui est une option de l’outil lasso.

Capture

Attention toutefois à ne pas être trop brutal; il faut éviter de faire une retouche trop musclée sur la base d’une seule sélection, sinon le résultats risque de ne pas être très naturel. L’idéal est de procéder en plusieurs étape: faire une sélection assez grossière de la zone qui nous intéresse, puis de retoucher légèrement cette zone (p. ex. assombrir un peu), puis refaire une sélection de la même zone (légèrement différente, un peu plus grande ou un peu plus petite) et effectuer à nouveau la retouche.

Cet outil est à utiliser surtout en combinaison avec les outils « niveaux » et « courbes » décrit ci-dessus et, encore une fois, en évitant d’avoir la main trop lourde sur les manettes de retouche. Voir ici pour une présentation rapide de cet outil dans Photoshop Elements. Pour une introduction plus détaillée aux méthodes de sélection, voir les pages sélections et masques sur tutos-photo.com.

Conclusion

J’ai pris le parti de faire ici un résumé très très simplifié des retouches les plus courantes et, à mon avis, les plus utiles. Pour découvrir d’autres retouches simples également assez utiles (couleur, netteté, etc.), voir la page retouches simples. A noter qu’il existe bien sûr de nombreuses autres façons d’aller plus loin, par exemple en utilisant les fichiers RAW à la place des JPG, ou en utilisant des techniques de retouche plus avancées.

Publié dans Bases Techniques Tagués avec : ,